Antenne 2

Introduction

Cette vidéo publié par l’INA est un extrait du journal de 20 heures du 20 juin 1990, sur Antenne 2.

En 1990, le journaliste d’Antenne 2 qui nous présente l’exposition Andy Warhol – Rétrospective au Centre Pompidou, nous parle de cet artiste qui a marqué les années 1960 et 1970 et s’interroge sur la légitimation de ses œuvres en tant que telles : vont-elles pouvoir s’inscrire dans l’histoire de l’art ou les oubliera-t-on peu à peu avec le temps ?

Vingt-quatre ans plus tard, Andy Warhol est toujours présent dans les programmes d’histoire de l’art du XXème siècle notamment à travers le mouvement du Pop art et sa popularité ne semble pas avoir diminuée.

Le Pop art naît, à l’origine, en Angleterre dans les années cinquante, lors de l’émergence des mass media et de la société de consommation. Mais ce mouvement sera surtout caractéristique des Etats-Unis, berceau de celle-ci. En effet, les artistes tels que Warhol vont reprendre les images de la culture de masse sans qu’elles aient en apparence subi de transformation artistique : images publicitaires, de marques, de cinéma, de télévision, etc. Selon Taylor Mead, peintre et acteur dans des films d’Andy Warhol, le Pop art est « une sorte de subversion des valeurs de la publicité qui inondent le pays » (1963). Toutes ces images en rapport avec la consommation américaine symbolisent bien l’ « American way of life ».

Andy Warhol a donc débuté sa carrière en tant qu’illustrateur commercial. Il a par la suite produit un très grand nombre d’œuvres d’art. Des peintures d’après des bandes dessinées, aux Chaises électriques, en passant par les sérigraphies de Campbell’s Soup, les portraits ou encore les autoportraits, son œuvre est également très varié. Cependant, tout comme le dit Alain Cueff, historien d’art et commissaire de l’exposition le Grand monde d’Andy Warhol, « assimiler Warhol au Pop art […] est une vision qui a le défaut de l’enfermer dans une image un peu trop simple, trop rapide, trop facile. ».

Nous allons donc nous appuyer sur ces propos et nous demander s’il n’est pas réducteur de considérer l’artiste uniquement en tant que grande figure du Pop art.

Nous essaierons de répondre à cette question à travers cinq thèmes emblématiques de son œuvre : celui du rapport à l’objet, des portraits, de l’artiste politisé, de la dimension de mort présente dans ses dernières œuvres et de sa production filmique et musicale.

Auriane et Aleksandra

Références bibliographiques complémentaires :

Encyclopédie Universalis : le Pop art

Encyclopédie Universalis : Andy Warhol

Publicités